Piano numérique Yamaha
Casque audio Yamaha bonne qualitée

Casque pour piano numérique Yamaha : guide & test 2022

Jouer du piano avec des casques permet de retrouver les mêmes sensations de jouer dans une salle de spectacle. Le casque vous offre de meilleures expériences de jeu, je vous promets. En plus, la spécialisation et le son qu’il émet sont complètement différents.

Pour avoir essayé de nombreux types de casque disponibles sur le marché, je vous fais part de mes remarques sur ce produit. Je vous guide également à bien choisir le vôtre.

Les meilleurs Casques pour piano numérique Yamaha de 2021

Utilité d’un casque pour piano

Il arrive des moments où vous voulez être seul et souhaitez du silence lorsque vous jouez sur un piano numérique. Vous voulez vous concentrer pour composer votre musique préférée ou bien vous voulez tout juste être tranquille. Pour cela, vous avez besoin des écouteurs pour une meilleure expérience sonore.

Tout d’abord au niveau du son, le casque vous fait retrouver les sensations de jouer dans une salle de concert. En effet, le son qu’émettent les casques est vraiment très différent.  En plus, le fait d’utiliser un bon casque sera un très bon investissement, car il peut restituer vraiment le son d’un piano numérique.

En outre, les casques peuvent être utilisés pour écouter de la musique sur un autre dispositif, comme le Smartphone. Bref, les petits accessoires comme le casque, un trepied ou autres font vraiment toute une différence.

Les critères de choix d’un casque pour piano Yamaha

Casque audio pour piano numérique Yamaha

Pour vous aider à faire le bon choix, je vous expose tous les paramètres essentiels à considérer pour bien choisir son casque. Bien sûr, ce ne sont pas forcément tous les casques qui sont meilleurs.

La forme du casque

Le casque pour piano peut avoir différentes formes. Supra-aural, intra-auriculaire ou circum-aural, il y en a de toutes les formes. Le modèle intra-auriculaire est celui qui est le plus prisé, car il est un casque de mobilité. Il est le plus sollicité par les sportifs et ceux qui souhaitent la discrétion. Ils sont également nommés « écouteurs », car ils sont à insérer dans l’oreille.

Pour le casque supra-aural, il se place sur les oreilles. Le circum-aural, quant à lui, est le modèle le plus gros et il permet de recouvrir les oreilles.

Toutefois, pour jouer du piano, je vous conseille d’opter pour les circum ou supra pour plus de confort et surtout pour profiter d’une qualité sonore optimale sur votre piano Yamaha, comme le p95 par exemple.

Le confort d’utilisation

Le confort figure parmi les points essentiels à considérer. Même avec une meilleure qualité sonore, certains casques s’avèrent inconfortables et cela peut nuire la productivité et surtout à l’écoute. Aussi, jouer pendant de longues heures demande le choix d’un bon casque. Pour cela, n’hésitez pas à demander de faire des essais pour tester le casque.

La puissance

Je vous recommande de choisir des casques dotés d’une haute impédance. Ainsi, vous pouvez vivre une meilleure expérience en termes de sonorité.

Casque ouvert ou fermé ?

Le casque ouvert permet d’obtenir un son plus spacieux et plus naturel. Cependant, il laisse entrer le bruit ambiant. En revanche, le casque fermé permet une meilleure réponse dans les graves et il empêche l’entrée et la sortie du son des écouteurs.

Toutefois, le choix dépend du besoin de tout en chacun. Pour jouer du piano avec un casque, je vous recommande le casque fermé.

La compatibilité du casque

Généralement, les casques sont constitués d’un jack 3,5 mm. En revanche, les pianos numériques ont une entrée jack 6,35 m. Pour que les deux soient compatibles, je vous conseille d’acheter un adaptateur.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir cet adaptateur :

Conclusion

Je pense qu’il n’y a malheureusement pas grand-chose à rajouter sur l’utilité des casques audio. Ils permettent tout simplement une meilleure expérience de jeu lorsqu’on joue au piano. On pourrait aussi rajouter qu’ils nous donnent l’occasion de mieux entendre les erreurs que l’on peut éventuellement commettre lorsqu’on produit. Personnellement, j’utilise les miens très souvent, pour ne pas dire toujours ! Et vous ?